Forum national sur l’e-tourisme en Algérie

Forum national sur l’e-tourisme en Algérie

Le 3 décembre dernier s’est terminé le Forum National sur l’E-Tourisme, à l’hôtel El-Aurassi (Alger). Organisé par le groupe hôtelier HTT (Hôtellerie Tourisme et Thermalisme), en coparrainage entre le ministère du tourisme et de l’artisanat et le ministère de la poste, des télécommunications, des technologies et du numérique.

Cet événement a eu pour but de dresser une liste des opportunités ainsi que les solutions qu’offres les nouvelles technologies de l’information (N TIC) au service de la stratégie du tourisme Algérien sur le marché en ligne (e-tourisme).

 

Où en est l’Algérie en matière d’e-tourisme :

Si le marché mondial du tourisme en ligne a noté une croissance, ce n’est pas le cas de l’Algérie, qui n’en est qu’à ses premiers balbutiements. Il était d’ailleurs question lors de ce forum d’évoquer les challenges attendent l’Algérie, et qui se dressent devant ce secteur à l’ère des nouvelles technologies.

Le ministre du tourisme et de l’artisanat, Hacène Mermouri, a d’ailleurs affirmé dans son discours à ce propos que : « la gestion traditionnelle du secteur touristique est révolue » et que selon lui, l’activité touristique en Algérie risque gros si elle devait se passer des nouvelles technologies « l’activité touristique reste menacée si nos n’adoptons pas les nouvelles technologies » a-t-il affirmé.

Quel enjeu représente l’e-tourisme pour les professionnels et le secteur en Algérie :

L’apport des nouvelles technologies est conséquent par rapport au développement de la digitalisation des activités et fonctions touristiques. Le secteur touristique algérien devra impérativement passer par ce passage obligé, si il y’a volonté de donner un booste à la destination Algérie, et donner une plus grande visibilité du potentiel touristique de l’Algérie à l’échelle internationale, et rattraper ainsi le retard cumulé.

C’est d’ailleurs à ce propos que M. Mermouri, a admis que «la mise en place d’une réelle approche numérique à tous les niveaux de la chaîne de valeur de l’industrie touristique a pris énormément de retard, alors que 60% du chiffre d’affaires mondial du secteur passe par internet»

Il ajouta également que « le pays perd clairement en attractivité et dégringole dans le classement des voyageurs des principaux marchés émetteurs». Alors, selon M. Mermouri, «le recours aux NTIC devient nécessaire, pour toucher le maximum de touristes et d’agences de voyages, pour donner une plus grande visibilité du potentiel touristique de l’Algérie».

Par conséquent, en marge de cet évènement, une convention «Cluster Tourisme» a été signée entre la société «Ayrad» et le département du Tourisme. Ainsi que l’inauguration d’une plateforme de réservation en ligne «Cyber Léo» pour mieux vendre la destination Algérie aux étrangers.

L’e-tourisme du côté utilisateurs (internautes) :

La diffusion de l’information et des produits touristiques sur Internet est le principal domaine où l’innovation technologique a eu le plus d’impact sur les entreprises de tourisme. L’e-tourisme d’entrer en relation directement avec un très grand nombre de clients potentiel et e leur offrir des offres à prix réduits, il facilite leur recherche et collecte d’informations sur les différentes destinations de voyage, la réservation en ligne ou la comparaison des offres de plusieurs acteurs du tourisme.

L’ensemble de ces acteurs justement, doivent désormais se mettre à jour en vue du développer rapide de l’utilisation de l’internet en Algérie.

La représentante de la Fédération Nationale des associations des agences de tourisme et de voyages (FNAT), Nadjah Boudjelloua a d’ailleurs souligné que le secteur du tourisme vit des changements profonds et il appartient « aux professionnels que nous sommes de nous y adapter » elle ajoute : « Il est indéniable que le touriste algérien est très actif sur Internet. De ce fait, nous devons en tant que professionnels nous adapter à ce changement des modes de consommation touristique ». Elle souligne ici l’intérêt pour les professionnels du tourisme d’apporter un contenu touristique à forte valeur ajoutée sur les différentes plateformes numériques.

 

Les tendances à suivre en matière d’e-tourisme:

Le président du Cluster numérique Mehdi Omarouayache quant à lui à exposé durant sa présentation les tendances mondiales du «touriste connecté». Selon lui, le touriste connecté cherche à vivre de «nouvelles expériences » délaissant les destinations touristiques les plus en vue ; s’intéresse aux avis que laissent les internautes sur les établissements touristiques et accorde une grande importance à la connectivité des territoires. Ainsi, les professionnels devront désormais s’intéresser au comportement du touriste pendant le séjour et non avant et sur l’image qu’ils véhiculent auprès de leurs clients.

 

En Algérie, l’e-tourisme devrait être perçue comme «une opportunité » car cela constitue une nouvelle demande plus ou moins facile à satisfaire en comparaison avec le marché du tourisme classique qui connait une grande concurrence, a-t-il ajouté

 

Cette nouvelle demande existe déjà, et cela en dépit du paiement électronique qui reste limitées à quelques prestations de grandes entreprises notamment publiques. La Country Manger Algérie de Jumia Travel, filiale du groupe spécialisé dans le commerce électronique en Afrique, Mlle Hanna Benmerad a indiqué à ce propos que la demande pour les services que propose leur plateforme augmente de 20% chaque mois.

En termes d’exemple de la mise en œuvre du système e-paiement dans le secteur du Tourisme, «Jumia-Travel compte environ 500 hôteliers en Algérie», ce qui a permis d’augmenter leur visibilité, et ceux-ci «bénéficient d’une présence sur internet pour la première fois via cette plateforme».

 

Au final, nous dirons que l’impact des nouvelles technologies sur la réussite de la stratégie du tourisme n’est plus à démontrer. C’est un sujet de la plus haute importance au moment où l’Algérie a choisi de mettre davantage en évidence son tourisme.

Et vous, qu’en pensez-vous ? En professionnels du tourisme, agents de tourisme ou même hors secteur du tourisme dites-nous ce que peut représenter l’e-tourisme pour le secteur et les professionnels de ce secteur à votre avis ? Dites-nous tous en commentaires, on a hâte de lire vos avis.

Par: Amir Web Services.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.