Facebook teste les boutons « upvote » et « downvote »

Facebook annonçait déjà sa nouvelle fonctionnalité « Upvote and downvote » en février dernier. Et maintenant elle teste cette nouvelle fonctionnalité, dans un premier temps, sur une poignée d’utilisateurs en Australie et en Nouvelle Zélande.

Pour Facebook, il est hors de question de proposer un bouton « je n’aime pas ». En revanche, le réseau social a commencé à tester les boutons « downvote » et « upvote », qui on pour objectif afin d’améliorer la modération des commentaires, et de lutter contre les contenus de faible qualité.

En d’autre termes, Facebook teste cette fonctionnalité essentiellement pour faire face aux critiques sur sa modération jugée trop laxiste.

Cette fonctionnalité permet de donner un avis sur la qualité d’un commentaire (son niveau d’intérêt) par le vote, en cliquant sur la flèche correspondante. Et ce système de vote est situé sous chaque commentaire, avec une flèche vers le haut pour « upvoter », une flèche vers le bas pour « downvoter ». Facebook indique également que le vote est anonyme, et qu’il sera comptabilisé par l’algorithme, au même titre que les boutons de  réactions.

 

Concernant le « downvote » Facebook tient à être clair « Nous ne testons pas un bouton « Je n’aime pas » », a indiqué un porte-parole du réseau social, mais plutôt « un moyen pour les internautes de faire un retour sur les commentaires publiés sur une page publique ».

Quoi qu’il en soit, en attendant les retours des utilisateurs australiens et néo-zélandais, il ne s’agit pour l’instant que d’un test.

Amir Web Services.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.